(Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160513/367297LOGO )

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/562776/IN_3D_USTRY.jpg )

Parmi les conférenciers figureront des représentants d’entreprises telles qu’Adidas, Sony, Airbus, ASE (Agence spatiale européenne), le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) ou Siemens, qui parleront de leurs expériences sur l’IN(3D)USTRY From Needs to Solutions. Parallèlement, ils exposeront leurs exigences aux exposants, parmi lesquels on trouvera certains des principaux fabricants de ce type de machinerie et des agents de la chaîne de valeur de ce secteur en plein essor.

Selon le directeur du salon, Miquel Serrano, « la deuxième édition du salon IN(3D)USTRY From Needs to Solutions a pour objectif d’être le lieu de rencontre qui sert à identifier les défis posés par les entreprises et les solutions proposées par tous les acteurs de ce secteur, depuis les fabricants d’imprimantes aux développeurs de logiciels en passant par les concepteurs de robots, pour ne citer qu’eux ».

À l’égard du secteur automobile, le directeur de la fabrication additive chez Seat, Norberto Martín, expliquera les applications de l’impression 3D depuis les phases initiales de développement et de prototypage jusqu’à la chaîne de montage. Pendant ce temps-là, le directeur du marketing de Local Motors, Carlo Iacovini, présentera Olli, la première navette autonome, électrique et imprimée en 3D au monde.

Le secteur aéronautique verra la participation du directeur du programme de fabrication additive d’Airbus, Jonathan Meyer, qui expliquera la stratégie ayant conduit à l’intégration de centaines de pièces fabriquées par l’impression en 3D. L’ASE est très heureuse d’avoir l’opportunité d’expliquer ses dernières avancées. La personne qui sera chargée de les présenter sera Advenit Makaya, qui supervise le projet de construction d’une colonie stable sur la Lune en utilisant une technique novatrice pour l’impression de briques en 3D.

Le secteur de la santé sera représenté par Exovite qui participe aussi à IN(3D)USTRY avec des attelles personnalisées imprimées en 3D, 75 % plus légères que les plâtres traditionnels, ou par Tractivus, qui montre la première trachée fabriquée en silicone et conçue par la personnalisation en 3D. Le secteur industriel sera représenté par des entreprises comme Siemens ou Alstom, pour ne citer qu’elles.

LA SOURCE Fira de Barcelona

Powered by WPeMatico